N'ayant pas pour l'instant de locaux consacrés à la maison de prières, nous nous réunissons tous les vendredis à 19h30.

 1/ Un lieu d’adoration et de prière, où nous venons élever le nom de Jésus, un lieu de rencontre et d’intimité avec notre Seigneur, un lieu consacré à l’Eternel, un lieu saint.

 

 2/ La redécouverte de la dimension de la sacrificature : c’est-à-dire le service de la présence de Dieu, au travers de la louange et de l’intercession pour le peuple/les nations. C’est un modèle terrestre de ce qui se passe dans le Ciel (cf. Apocalypse 5).

 

 3/ Un style de vie personnel, qui nous fait redécouvrir que nous sommes chacun membre d’un royaume de sacrificateurs, au travers du sang de Jésus, consacrés et intimes avec Sa personne. Dans les cieux, nous, les rachetés seront des sacrificateurs pour l’Eternité.

 

 4/ Un style de vie pour l’Eglise, qui remet au centre de ses préoccupations la présence de Dieu. En cela, l’Eglise remplit son identité d’Epouse qui attend ardemment le retour de son fiancé. En cela, l’Eglise est impactée dans son identité, dans son fonctionnement, dans sa gouvernance, dans tout ce qu’elle fait.

 

Le mouvement de maison de prière ne remplace pas les autres missions de l’Eglise comme l’enseignement, la communion fraternelle, l’évangélisation, la mission… Cela s’y ajoute. 

 

Dans ce lieu, nous pouvons ...

 

- Adorer le Roi des rois, faire monter les parfums de notre louange, nous prosterner devant la sainteté de Dieu

- Danser en Sa présence, comme David devant l’Arche

- Écrire, dessiner, peindre ou tout autre art pour exprimer notre louange

- Élever nos mains, nos voix et nos bannières devant Son trône de gloire

- Laisser le Saint-Esprit nous inspirer des chants de gloire et prier au travers de nous

- Rester assis, silencieux, dans l'intimité avec Dieu

- Intercéder pour Israël, la France et les nations

 

Tout ceci dans une attitude humble, qui honore Dieu et les autres personnes présentes.